Sélectionner une page

Michael Juret

Les endroits incontournables de la ville d’Angers et de ses alentours

La ville d’Angers est connue comme étant la deuxième ville la plus grande du Pays de la Loire. Elle compte plus de 150 000 habitants. Située entre Paris et la côte atlantique, Angers est une ville dynamique et historiquement très riche. En effet, elle regroupe de nombreux musées et monuments qui retracent une partie de l’histoire de la France et de la région. Au cours de l’histoire, et notamment au XVème siècle, Angers était même un lieu d’une grande influence culturelle et intellectuelle à l’échelle européenne. Grâce à l’angevin Michael Juret, président des Ducs d’Angers, découvrons ensemble les endroits incontournables de cette charmante ville.

Articles de Blog

La tapisserie de l’Apocalypse d’Angers

Le château d’Angers renferme un trésor unique au monde : la tapisserie de l’Apocalypse. Âgée de 650 ans, elle représente un des plus grands trésors du Moyen-Âge. Michael Juret, originaire de la ville d’Angers, nous en parle en détail. Un trésor inestimable La...

L’histoire d’Angers au fil des siècles

L’histoire d’Angers au fil des siècles racontée par Michael Juret, un enfant du pays. Pendant l’Antiquité Durant l’Antiquité, Angers est le marché de Jules César. C’est une ville opulente, ouverte et riche qui profite de sa situation géographique favorable. En effet,...

La fouace, une spécialité angevine

C’est un petit pain qui se garnit mais ce n’est pas un sandwich ou un burger. Traditionnellement appelée fouace, ou fouée de nos jours, c’est une spécialité angevine très conviviale qui a gagné ses lettres de noblesse grâce à un célèbre écrivain français, Rabelais....

Le Château d’Angers

Certainement le monument le plus célèbre de la ville, le château d’Angers est connu pour ses nombreuses tours imposantes et sa tapisserie de l’Apocalypse. Cet édifice a été construit au XIIIème siècle sur l’ordre de Blanche de Castille, épouse du roi Louis VIII. Elle a été par la suite, la résidence principale des Ducs d’Anjou. Le personnage historique du château est le Roi René. Il s’agissait d’un seigneur qui régnait au XVème siècle sur la région. Il était connu pour sa gaieté et son enjouement, il organisait de nombreuses fêtes. C’est lui également qui était à l’origine des jardins du château, au style très médiéval.

Une architecture unique

En termes d’architecture, Michael Juret pense que le château présente des lignes innovantes pour l’époque. En plus de sa grande muraille, on ne compte pas moins de 17 tours, très imposantes pour une hauteur située entre 35 et 45 mètres. Cette caractéristique confirme l’aspect sécuritaire du château, afin de, notamment, protéger les abords de celui-ci et repousser les envahisseurs anglais. Le château d’Angers est composé d’un mélange entre roche calcaire et schiste qui lui apporte une teinte particulière en mélangeant ces deux couleurs. L’architecture du château n’a cessé d’évoluer au fil des siècles mais cette spécificité en matière de couleur a su rester intacte.

La célèbre tenture de l’Apocalypse

Cette tenture, connue dans le monde entier, a été réalisée entre 1373 et 1382 par ordre du duc d’Anjou, Louis Ier. Elle est célèbre de par sa taille imposante, qui en fait d’elle la plus grande tapisserie médiévale. Elle tient son nom grâce à l’histoire qu’elle raconte car elle illustre l’histoire de l’apocalypse selon Saint-Jean qui date du XIVème siècle. A l’origine, elle mesurait 140 mètres de long, et avait été fabriquée à Paris. Initialement cette tapisserie était exposée dans la cathédrale d’Angers pour finalement se retrouver dans le château de la même ville. Actuellement, on ne dispose que de 100 mètres de tapisserie.

Le Parc Terra Botanica

En référence au Roi René, le parc Terra Botanica fait honneur à l’histoire des végétaux. Ouvert en 2010, Michael Juret affirme que le parc connaît un franc succès depuis presque une décennie. On compte environ 230 000 visiteurs chaque année.  

Une variété impressionnante de plantes et de fleurs

Ce parc 100% végétal regroupe près de 11 hectares de jardins en tout genre. On retrouve notamment des bassins aquatiques et des serres dédiées à certaines variétés de plantes et de fleurs. Le parc ne compte pas moins de 500 000 plantes et fleurs. L’objectif du parc est de regrouper des variétés venant de chaque continent afin de montrer la richesse du végétal à travers le monde.

Des attractions pour tous les âges

En parallèle, le parc propose aussi plus de 40 attractions. Il est entièrement adapté aux enfants afin de les sensibiliser à la végétation et la biodiversité. Entre technologie et nature, les attractions offrent un divertissement inédit pour les grands et pour les petits. Parmi les différentes attractions, on retrouve notamment un cinéma en 4D, une expérience de réalité virtuelle à 150 mètres de hauteur, un train végétal… etc. Par ailleurs, en fonction de vos envies et de vos âges, le parc propose différents parcours afin de vous proposer une expérience unique, adaptée à chacun.

Copyright photos © https://www.terrabotanica.fr

La cathédrale de Saint-Maurice d’Angers

Autre monument historique de la ville d’Angers d’après Michael Juret, la cathédrale Saint Maurice représente un véritable symbole de la ville. Construite par des architectes et des maçons expérimentés, sa construction débuta au XIème siècle et s’acheva finalement au XIIIème siècle.

Un extérieur imposant

Son extérieur est reconnaissable par sa pierre claire et lumineuse et ses deux grandes tours, s’élevant à plus de 75 mètres et datant du XVème siècle. Au total, la cathédrale s’étend sur 90 mètres de longueur avec une largeur de façade de 23 mètres. Au centre de la façade on peut voir d’impressionnantes statues, représentant Saint Maurice, entouré de sept soldats. Par ailleurs, un travail remarquable a été réalisé concernant l’entrée de la cathédrale. La porte fait référence à l’histoire de l’Apocalypse par Saint-Jean, on y voit une représentation du Christ avec ses apôtres.

Un mélange des styles à l’intérieur

En ce qui concerne son intérieur, la cathédrale Saint-Maurice présente plusieurs particularités. Elle présente la première voûte unique de France à cette période de l’histoire. De plus, la nef représente une véritable prouesse architecturale pour l’époque. Les colonnes, les murs et les fenêtres appartiennent au style roman. Mais au niveau des voûtes on voit apparaître un ornement au style gothique. Ainsi, deux styles sont réellement présents dans cette cathédrale. De plus, au cœur de la nef, on retrouve un style baroque.

Cathédrale de Saint-Maurice d’Angers

Intérieur de la Cathédrale

La Montée St Maurice

Le Musée des Beaux-Arts

Comme dans de nombreuses villes historiques de France, le musée des Beaux-Arts d’Angers est logé dans un bâtiment classé monument historique. Michael Juret apprécie particulièrement le style singulier de ce musée et les œuvres qui y sont exposées.

La singularité du Logis Barrault

Cet hôtel particulier a été construit entre 1489 et 1493. Il présente un style atypique mélangeant subtilement le style gothique de cette période mais il offre aussi les premières apparitions du style de la Renaissance à la française. La pièce la plus connue de cet édifice est certainement la salle voûtée, aussi appelée la galerie d’actualité, qui sert aujourd’hui de salle d’exposition. Elle servait autrefois de lieu de réception. En raison de ses hauts plafonds et de ses magnifiques voûtes, cette galerie était le lieu idéal pour recevoir amis et personnages notables.

Un musée vaste aux styles variés  

Le musée regroupe de nombreuses œuvres d’art, avec principalement des tableaux mais aussi quelques sculptures. Les courants artistiques représentés sont très variés et très nombreux, car ils sont datés entre le XIVème et le XXème siècle.  Au total, le musée offre un espace de plus de 7 000 m² avec des expositions permanentes. Il propose un espace dédié aux expositions permanentes de plus de 2 500 m². Ces collections permanentes regroupent de nombreuses toiles liées aux représentations bibliques. Par ailleurs, un autre parcours est consacré à l’histoire de la ville d’Angers. C’est cette partie-là du musée que Michaël Juret affectionne le plus, car elle illustre particulièrement bien la richesse à la fois culturelle et historique de la ville d’Angers.  

La Maison d’Adam et Eve

Certainement la maison la plus emblématique de la ville d’Angers, la maison d’Adam et Eve est aussi appelée l’Arbre-de-Vie. Elle est située au cœur du centre historique de la ville, sur la place Sainte-Croix, non loin de la cathédrale. Michael Juret considère cette maison comme lieu incontournable de la ville.

Une architecture atypique

On ne connaît pas la période exacte de construction de cette bâtisse, mais d’après les estimations des experts, elle daterait de 1491. Ainsi, son style est caractéristique de la période médiévale. Elle a été construite à partir d’un système de colombage, très courant à cette période de l’histoire. Pour l’époque, elle représente une véritable prouesse architecturale, étant donné qu’elle s’élève sur six étages, dont deux situés dans les combles de bâtisse. Par ailleurs, la maison d’Adam et Eve offre également un espace au sous-sol, construit sous des voûtes.

Des sculptures désormais célèbres

En plus de bénéficier de nombreux colombages, elle est agrémentée d’une multitude de sculptures réalisées directement dans le bois présent sur les façades. C’est ainsi qu’ont été sculptés les corps d’Adam et Eve. Ils ne sont malheureusement plus visibles actuellement, mais l’arbre sous lequel apparaissait les deux personnages, est, quant à lui, toujours visible.

Contact :

12 + 13 =